Tous nos conseils

Des places à prendre sur le marché de la confiance

Blog Single

 

La cybersécurité a le vent en poupe ! La dématérialisation accélérée de nombreux domaines de la vie privée et professionnelle a déjà entraîné la mise en place de nouveaux marchés. De nouveaux modes de consommation ont ouvert la voie à de nouvelles failles… et les consommateurs ont besoin d’être rassurés par des services fiables. La confiance numérique est un secteur qui va recruter...  

La confiance, un enjeu qui dépasse la sécurité

La peur a toujours généré des marchés porteurs. Alarmes, systèmes de vidéosurveillance, portails automatisés et autres avancées dans le domaine de la domotique n’ont eu aucun mal à se développer en s’appuyant sur un levier facile à actionner dans une culture où la propriété privée a été assimilée à l’intimité.   

Or, sur Internet, chez soi derrière un écran d’ordinateur ou sur celui de son smartphone, la peur s’oublie souvent… et beaucoup baissent leur garde. Mais, de plus en plus, phishing arnaques et autres attaques font du bruit dans les médias, sur les réseaux sociaux et via le bouche-à-oreille. Alors que les solutions de sécurité existent, les utilisateurs ont besoin d’être rassurés sur leur efficacité. La fiabilité des sites qu’ils consultent devient un critère majeur pour acheter des produits ou consulter de l’information.   

La fiabilité justement, c’est l’association réussie entre une sécurité optimale et une image bien travaillée.  

De nouveaux métiers liés au(x) marché(s) de la confiance numérique

Nouveaux besoins, nouveaux usages : les développeurs et architectes de solutions de sécurité numérique sont particulièrement recherchés. Spécialistes de différents langages et capables de s’adapter aux évolutions d’un secteur en mutation aussi rapide que permanente, ils jouent d’ores et déjà un rôle clef dans les grands groupes et les startup digitales.   

Parallèlement, la confiance passe par une ergonomie et une communication parfaitement maîtrisées. Les parcours utilisateurs dessinés par les UX/UI designers permettent de fidéliser les clients. Les outils de CRM (Customer Relationship Management) et ceux qui les développent permettent d’entretenir un dialogue indispensable à la confiance réciproque. Le client doit se sentir chez lui sur le site qu’il fréquente régulièrement… il appréciera l’apparente transparence pour confier à ses interlocuteurs des données personnelles auxquelles ils est de plus en plus sensibilisé.    

La confiance est aussi un espace qui s’organise : les sites de notation s’appuient sur une confiance de pairs à pairs mise à l’épreuve du regard de tous. L’utilisateur devient acteur de la confiance puisque sa pratique est soumise à la transparence. Il va de soi que ce beau fonctionnement naturel passe par l’intervention de community managers et autres responsables de plateformes qui se positionnent comme “tiers de confiance” au nom de la marque qui vit de la mise en relation.   

Enfin, les entreprises n’hésiteront pas à faire appel aux meilleurs spécialistes en e-réputation pour conserver ou rétablir la confiance vis à vis de leurs clientèles.

Partagez cet article avec vos amis :